Délivrance

Publié le 29 Septembre 2008

Mon amour est mort hier,
mes larmes sont plus douces qu'amers.
Cruauté d'un coeur trop longtemps étouffés?
Revanche d'une âme si souvent ignorée?

Jamais réellement écouté, je me suis tu
abandonnant d'avance le combat que je savais perdu.
Ceci n'est pas une plainte, je ne suis pas triste,
je viens de recouvrer la vue, et me voilà réaliste.

Serait-ce normal? Serait-ce étrange?
Qui de l'enfant ou de la femme en moi dérange?
Silencieuse dans mes bavardages,
Je vis à travers mes délires et mes mirages.

Aujourd'hui j'accèpte la responsabilité de ma vie,
je croque la vie et lui souris.
J'avance vers mon destin la joie au coeur.
J'espère et crois en mon bonheur; je n'ai plus peur.

Rédigé par Roxane

Publié dans #Poèmes

Repost 0
Commenter cet article