Sans titre

Publié le 30 Septembre 2008

Une larme s'éveille à la vie
Tel le souffle de mon agonie
Elle descend tout doucement
Sur mon ame un ruissellement.
...

Je te revois mon adorée,
Nos deux corps enlacés,
Tel des lianes affamées,
Dans ce monde à jamais souillé.

Un jour qui s'éteind,
Mon etre qui s'éveille,
Qu'enfin vienne demain,
Pour qu'avec toi, je m'émerveille.

Mon coeur se consumme
Ma vie n'en n'est plus une.
Je repense à ce que nous fumes,
Et maudit l'infortune.

Mais une pensée fugace
Ma foi qui s'éveille
Et si hier, à jamais, s'efface
Et demain devient merveille.

Adieux l'écume répondu
Les souffrances non voulus.
C'est toi revenant à moi
Les bras grands ouverts comme autrefois.

Le sourire au lève
Tu me dirai, mon Eve
De ta voix caressante
Notre histoire insolante.

Et moi pas plus sage,
Le coeur qui de plaisir s'embrume,
Je t'écrirai mon Ange
Ta beauté et tes louanges.
Car c'est te rendre hommage
Que de prendre la plume.
...

Rédigé par Roxane

Publié dans #Poèmes

Repost 0
Commenter cet article