L'ennui

Publié le 30 Septembre 2008

L'ennui, cet étouffeur de vie,
emprisonne le temps dans son coffre chaotique.
Toute joie dans mon monde s'évanouit.
Je me sens lasse et pathétique.

Je me sens délaissée, abandonnée,
Je suis vibrante, mais torturée,
à la fois amorphe et vivante,
Tantot glacée ou tremblante.

Je rejette mon univers,
Il a perdu, pour moi, tous ses mystères.
J'ai glissé des délices aux caprices,
Et ne peux supporter ce supplice.

Mon etre esseulé crie sa soif de moi,
Le pauvre fou se croit toujours roi.
Destituée de mon Paradis; Errante, l'ame en peine,
Les yeux grands ouverts, j'ai compris.
Hélas! Je ne suis qu'humaine!


****Ecrit le 20 septembre 2003****

Rédigé par Roxane

Publié dans #Poèmes

Repost 0
Commenter cet article