Neurasthénie de la vie

Publié le 30 Septembre 2008

Je suis seule,
et ma solitude est mon linceul.
Je porte sur mon cœur, un ruban noir;
Il est absence de bonheur et désespoir.

Ma poésie est mon miroir,
mes vers, la clef pour me savoir.
Je suis mes mots et mes silences,
bien plus que mon apparence ou ma présence.

A ce monde qui m'abrite je n'ai rien à offrir
hormis ma destinée si elle peut lui servir.
J'ai dans la tête un fleuve, des flots tumultueux;
Pareille tempête ne vaut guère ces aveux.

J'ai un amour secret
inconnu même de mon cœur.
Il est mon bienfait
mon espérance de bonheur.

Je puise dans cette certitude
la force de surmonter ma solitude,
car à trop rêver
on finit parfois par sombrer.

Rêves et espoir,
des thèmes dans ma vie.
Plutôt dérisoire
pour une artiste en sursis.

Je prêche mon âme
pour gagner ma vie
si c'est prendre les armes
je combat mon agonis.

Une lueur dans mon ciel,
ma foi qui s'éveille.
Je crois en ce que je suis,
puisque Dieu m'a voulu ainsi.

****Ecrit le 31 mai 2003****

Rédigé par Roxane

Publié dans #Poèmes

Repost 0
Commenter cet article