Page blanche, page d'antan

Publié le 30 Septembre 2008

Je prête attention,
aux signes d'encre, qui s'échappent
de ma plume en mouvement.
Des mots fuyards, tels des feux follet,
dans le crépuscule d'une page
anciennement vierge.
La luminosité de la blanche page
se tamise. Nul reflets ne s'attardent,
sur cette page, jadis immaculée.


****Ecrit en 2001****

Rédigé par Roxane

Publié dans #Poèmes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article